Loading Icon Black

Le challenge cross des Caraïbes Ozone – 3ème jour

January 31, 2006

Top ! Les conditions s’améliorent de jour en jour avec plus d’instabilité et plus de nuages. Un ciel typique dominicain avec des cumulus le long des arêtes et même des rues dans la vallée, ce qui permit à certains pilotes de faire des triangles à travers la vallée de San Juan. De plus, les températures au plaf étaient si agréables qu’il était possible de voler en short et blouson léger, ce que ceux d’entre nous venant du Nord n’apprécions qu’au mois de juillet. Il est vrai aussi qu’en République Dominicaine, les gens sont charmants. Nous n’avons jamais vu des personnes si heureuses de nous voir atterrir au milieu de leur champ ou près de leur bétail. La réaction est toujours la même : une foule impressionnante avec des enfants criant de joie et des adultes souriant. Tout vachage nous rappelle pourquoi nous aimons voler en cross dans de lointaines contrées. L’aventure ne se termine jamais à l’atterrissage. Les locaux sont bienveillants et la récupe finalement assez aisée. Même quand vous vous posez sur un chemin terreux loin de la route principale, vous avez des chances de tomber sur quelqu’un prêt à vous transporter à dos d’âne jusqu’au moto-concho (taxi moto) le plus proche, qui vous accompagnera jusqu’au Guagua (mini-bus), qui vous conduira directement à l’hôtel pour quelques pesos. L’organisation possède également un bon système de récupe avec de nombreuses navettes mais nous avons été plusieurs à choisir ce système plus dépaysant et amusant de transport local. Cela renforce encore le plaisir du vol !