Loading Icon Black

Les JUMEAUX TURNER A L’INACCESSIBLE ” PÔLE ROUGE ” EN AUSTRALIE

November 22, 2016

Au mois d’août dernier, les explorateurs jumeaux Hugo et Ross TURNER sont devenus les premiers pilotes à explorer en paramoteur le ” pôle Rouge “, une des régions les plussauvages et inaccessibles de l’Australie.
Ils sont partis de la côte sud de l’Australie, près d’Adelaide et ont parcouru quelque 1600 km au dessus des déserts sauvages et des montagnes de l’Outback, pour se poesr à quelque 300 km au nord ouest d’ Alice Springs en plein dans une région d’Australie connue sous le nom de ” Red Centre “.
Cette dernière expédition des frères TURNER, baptisée ” Pôle Rouge ” n’a pas été sans tribulations et épreuves diverses.
Ce périple, le premier à se faire en paramoteur, a comporté pas mal de risques et de dangers tels que températures glaciales, chaleur extrême, aérologie turbulente, serpents dangereux, araignées diverses ainsi que la possibilité de se ” crasher ” au fin fond de l’outback sans espoir de secours
immédiat ou même rapide.
Le pilote Kester HAYNES les avait rejoint pour leur apporter un soutien logistique important au niveau du carburant, du support technique et de l’approvisionnement au long du trajet. En survolant l’outback, les jumeaux ont réaliusé de très belles séquences de film qui peut être visionné sur Redbull.com

http://www.redbull.com/uk/en/adventure/stories/1331829634469/watch-the-expedition-to-the-red-pole

” Nous avons tous deux utilisé une aile Roadster 2, une combinaison parfaite de décollage facile et d’agilité en l’air. Elles n’étaient absolument pas perturbées par l’effet de couple de nos moteurs, ce qui veut dire que nous n’avons pas eu besoin de régler différemment nos trims. Les perfs étaient au dessus de ce que nous espérions et à la fin du périple, nous avions une confiance incroyable en nos ailes.
La Roadster est une aile parfaite pour le cross et le vol au dessus du désert en raison de sa stabilité en turbulences. Nous n’avons pas subi une seule grosse fermeture durant notre expédition et nous attendons impatemment la prochaîne. ”

Les jumeaux TURNER utilisent leur périple pour soutenir l’organisme de charité Wings for Life, qui
finance des recherches vitales dans le domaine de la réparation de la moëlle épinière, une cause chère à Hugo, qui a souffert d’une grave fracture cervicale à 17 ans, échappant de peu à la paralysie.