Loading Icon Black

Les pilotes Ozone remportent les championnats du monde 2012

September 4, 2012

Après une pause de trois ans (les derniers championnats ayant eu lieu en 2009 en République Tchèque), les 7èmes championnats du monde de paramoteur se sont déroulés sur un petit aérodrome à Marugan en Espagne (proche de Madrid).

118 pilotes et co-pilotes de 17 pays se sont affrontés dans 4 catégories: PF1 décollage à pied, solo, PF2 tandem en décollage à pied, PL1 en chariot et PL2 en chariot biplace. C’était la première fois qu’une classe PF1 féminine était validée.

De bonnes conditions météo ont permis aux pilotes de réaliser 10 manches sur 7 jours : 2 slaloms, précision d’atterrissage, navigation en économie de carburant, navigation / vitesse, précision de navigation avec déclaration de vitesse ou localisation de photo, distance en économie et pure économie avec de bonnes conditions thermiques.

Le pilote du team Ozone Alex Mateos s’est blessé à la cheville une semaine avant le début de la compétition. Miraculeusement, il a pu courir en catégorie PF1 avec sa Viper. Alex a gagné toutes les manches de slalom avec une grande marge mais n’était pas assez compétitif dans les manches d’économie avec son moteur Polini 200 . Il n’a perdu son avance que lors de la dernière manche d’économie et se place 2ème au général et Vice-Champion du monde. Bravo Alex! Et tous nos voeux pour les championnats d’Europe 2013 en Estonie.

Les Ozone Speedsters ont dominé le podium en PF2. Yann Leudiere et son copilote Audrey étaient imbattables depuis le début de la compétition, suivis du couple polonais Ryszard Zygadlo et Patrycja Lejk. Les deux équipes volaient sous le Speedster 33. La voile a montré une excellente performance, permettant un décollage aisé et la meilleure vitesse dans toutes les manches même avec un aérodrome situé à 940m d’altitude.

Dans la classe PF1 féminine, le manager d’Ozone Paramoteur, Emilia Plak, a mené sa Speedster 19m² au titre de championne du monde. Coralie Mateos est arrivée deuxième, également sous Speedster 19m².

Emilia Plak: “Les pilotes de Speedster dans cette compétition étaient tous heureux de ses performances. L’aérodrome de Marugan nous a donné des conditions difficiles du fait de l’altitude et des décollages sans vent. Le Speedster était très facile au décollage, il possède une super vitesse et s’est montré très stable en turbulence. En thermique, on dirait plus une voile de vol libre.”

Alex Mateos: ”J’ai commencé à voler avec Ozone et je maintiens ce choix. J’adore la série Viper et je pense que c’est le meilleur compromis pour tous les types de manches dans une compétition classique : vitesse, agilité, et économie. Cette compétition a été un peu difficile pour moi à cause de ma cheville. C’était une décision difficile, j’avais encore très mal juste avant la compétition mais je suis très heureux d’avoir participé!”

Résultats complets : http://marugan2012.es/paramotor/scores