Loading Icon Black

CHAMPIONNAT DU MONDE FAI 2017

July 18, 2017

Après 10 manches validées, le 15ème Championnat du monde FAI vient de se terminer à Monteavena, en Italie.

Le nouveau Champion du Monde est le Français Pierre REMI. La médaille d’argent revient au britannique Guy ANDERSON et deux médailles de bronze sont attribuées à Honorin HAMARD et au Slovénien Juric VIDIC.

Seiko FUKUOKA NAVILLE, piote Ozone, conserve son titre et devient ainsi champion du monde pour la seconde fois. L’Australienne Kari ELIS et l’Italienne Silvia BUZZI la rejoignent sur le podium. A noter que les titulaires des deux podiums ainsi que dix des dix meilleurs pilotes volaient sous Ozone.
Quelques uns de nos pilotes rapportent :

Honorin hamard :

” Une si belle compétition !. Dix manches très difficiles où vous devez déployer tous vos talents pour avoir une chance de mener.. Merci à tous les collègues pour cette course. L’organisation était fantastique ; beaucoup de pilotes dans les rues pour les cérémonies d’ouverture et de clôture de l’épreuve ; je n’avais jamais vu ça en Europe auparavant.

Beaucoup de bagarre jusqu’à la dernière manche ; c’était très excitant et Pierre REMY a finalement été le roi de la compétition grâce à une très bonne tactique dans la dernière manche. J’ai pour ma part défendu mon titre jusqu’au bout et je suis heureux de passer le flambeau à Pierre tout en partageant la troisième place avec Juric VIDIC “.

Luc ARMANT, France. Sixième :

” Ce fut un championnat long et intense qui s’est déroulé dans des conditions changeantes et parfois délicates. Je ne crois pas qu’il y ait eu par le passé un championnat comportant autant de manches. Les vainqueurs ont dû puiser dans tous leurs talents et devaient voler sous Enzo 3 !”

Hernan PITOCCO, Argentine. Vainqueur 9ème.manche et 13ème. au général :

“Great experience flying with many of the best pilots in the world during 11 Tasks and 10 validated! We usually flew with low ceilings, fairly humid and fast cloud formation, often with risk of overdevelopment and the possibility of rainfall, in fact 2 tasks were stopped and one canceled for this reason, several Start points were really crazy with 150 pilots trying to climb the last meter possible, turning between clouds and walls
On several occasions the conditions were complicated as in 3 opportunities where groups of 100 or 120 pilots were suddenly landed in a valley and only a small group could survive to continue in the race! Sometimes the walls did not work as expected, leaving many pilots dragged and favoring those who where in the back with a better view of what was happening, no doubt the winners have well deserved the victory because they have been able to overcome most of those difficulties .
Finally, I was amazed by the development of the wings we flew, I received my Enzo3 15 days before the Championship, I was able to adapt in the first flight without problems since the wing is even easier to fly than its predecessor. I flew in 6 tasks of the pwc of Serbia and 11 of the worlds, we accelerate in turbulence and many times to 100% I never had a massive collapse or even an asymmetric, just some small wing tip flap”

Seiko Fukuoka Naville, France. The undisputed champion:

“It was one of the hardest competition in my life… when I landed after the last task , I felt like I was in paradise!”

For full results, Click here

Congrats to all the pilots and cheers from all the team at OZONE.