Loading Icon Black

Kata Juhasz: NOUVEAU RECORD FEMININ HONGROIS

mai 23, 2017

Katalin JUHASZ vient juste d’établir un nouveau record féminin de distance en Hongrie, en réalisant un vol de 215 km.
Selon elle, :  » La saison a démarré lentement en Hongrie et il n’y a pas eu beaucoup d’opportunités , à part quelques bons jours…. La prévi était bonne ce jour-là si bien que nous avons parcouru les 300 km nous séparant de Budapest à la colline de 400 m de
Szársomlyó. Une heure de grimpette jusqu’au sommet où une quarantaine de pilotes se préparaient fiévreusement. En 214, j’avais déjà établi un premier record avec une course au but de 120 km, que je tenterais d’améliorer ce jour, en fixant l’objectif à 130 km. Nous avons observé l’aérologie jusqu’au moment où cela nous a paru bon.
Les 70 premiers kilomètres nous ont paru simples et nous avons réussi, en compagnie de plusieurs membres de l’équipe nationale, à bien travailler de façon efficace et rapide. Les nuages se développaient comme dans un rêve. Puis ils se sont mis à se dissiper et je me suis mise à perdre de l’altitude pendant que les autres restaient en haut. J’ai alors décidé de bifurquer en direction de mon objectif. Et c’est à ce moment qu’un grand cirrus a projeté son ombre sur la zone ; j’ai poursuivi mon vol jusqu’à ce que  » BOOOM  » se présente un gros thermique salvateur. J’ai vu mes collègues se précipiter en ma direction et me rejoindre pour poursuivre ensemble notre cheminement. Quand j’ai atteint mon objectif à 130 km, j’étais encore à une altitude de 1800 m ; il était 16:30 hrs. et tout le sol était à l’ombre…J’ai décidé que cela me conviendrait et que chaque kilomètre gagné serait bienvenu ! Nous avons été très patients tout en nous entre aidant.
A ce stade, nous avons espéré atteindre le record de distance open de 169 km. Quand j’ai atteint les 170 km, je ne voulais pas y croire ! J’étais très heureuse, mais j’avais très froid, j’étais fatiguée et je perdais de la concentration. Je voulais me poser. J’ai dû me mettre en mode  » survie  » et la présence de mes coéquipiers m’a beaucoup aidée. Nous avons ainsi poursuivi notre vol cahin-caha. Et là, le soleil est passé à travers le cirrus pour illuminer à nouveau le sol ; cela a suffi pour permettre la formation d’un petit cum et la poursuite de notre vol. Il était 18:15 hrs. Le GPS marquait les 200 km. C’était incroyable !
Le Danube était visible à 1000 mètres d’altitude, ce qui indiquait l’arrivée de la frontière ainsi que la fin de notre vol. Le dernier glide a duré 10 kilomètres et quelques uns ont même poursuivi le long du Danube.

Je n’aurais jamais pênsé atteindre ces 215 km, même dans mes rêves les plus fous. Je pense que les milliers de kilomètres accopmplis pendant 6 ans ont permis de matérialiser ce vol.  »

I did not expect this 215km even in my boldest dreams. I feel that the thousands of kilometers I have flown in the last 6 years were key to materialize this flight”

Kata volait sous Zeno. Son traçé est visible icihere
Attila BEREZNAY volait de concert avec Kata et s’est posé un km plus loin à 216 km, sous son Enzo2. Son traçé est visibleici

Congrats to all, and Cheers from all the team at Ozone. »