Loading Icon Black

Brad Sander repousse les frontières au Karakorum

August 20, 2009

Ces dix dernières années, d’innombrables vols incroyables ont été réalisés en Himalaya, dont une proportion surprenante avec des voiles Ozone. Est-ce parce que les pilotes les plus aventureux se sentent attirés par les voiles Ozone, ou est-ce parce que les voiles Ozone sont concues pour le vol aventure le plus engagé? Les deux, d’après nous, mais quelle que soit la raison, nous sommes fiers de participer à ces aventures et de connaîtres les pilotes qui les réalisent, des pilotes comme Robbie Whittal, Bob Drury,  Philippe Nodet, Julien Wirtz et John Silvester.

Un autre de ces pilotes est Brad Sander, dont vous avez sans doute entendu parler si vous avez suivi les news Ozone, ou les magazines de vol libre. Brad en est acutellement à sa troisième saison au Karakorum, et il a établi le record de distance en Himalaya / Karakorum avec un vol de 249km en 9 heures à des altitudes atteignant 7750m (qui est aussi un record d’altitude).

Allez voir les photos à droite, qui illustrent certains des vols de Brad cette saison. Ne manquez pas non plus son blog (cliquez ici), dans lequel il décrit les joies et les difficultés du vol au plus hautes altitudes, ainsi que les traversées de reliefs infranchissables pendant des jours, aterrissant et dormant dans des endroits ou l’être humain n’a que rarement, voire jamais, mis les pieds. 

Dans les mots de Brad:

“Avec le parapente nous redéfinissons ce qui est réalisable en montagne. Cela me semble dingue que tant d’alpinistes s’imposent des semaines ou des mois de souffrance pour gravir un sommet avec de risques considérables…

Nous pouvons voir des dizaines de glaciers, traverser des centaines de kilomètres de régions montagneuses en un jour relativement facilement et il n’y a pas beaucoup de transfert vers notre sport. Ils aiment peut-être souffrir…”


“A un croisement historique en Asie centrale où se rencontrent les trois plus grandes chaines de montagnes (l’Himalaya, le Karakorum et le Hindukush), le vol bivouac s’avère comme une manière ahurissante de réaliser le rêve du vol d’une manière jusqu’alors inimaginable. Nous pouvons voir, toucher et enregistrer des images des endroits les plus inhospitaliers de la planète. Avec les parapentes nous pouvons rapidement et facilement revenir au royaume des hommes où la culture locale accueille et réconforte les voyageurs des montagnes fatigués. ”

La vidéo de Brad, “The Way Back”, tournée en 2008 avec John Silvester lors d’un vol incroyable sous son Addict 2 se trouve ci-dessous. Restez en ligne pour plus de news sur Brad à l’avenir, et si voulez voir ses traces ahurissantes, allez voir sa page sur le XC Contest: https://www.xcontest.org/world/en/pilots/detail:bradsander

The Way Back et Brad Sander sur Vimeo.

(Et si vous pouvez lire le Urdu, vous pourrez comprendre ce que fait Brad sur ces photos.

)