Loading Icon Black

HORACIO LLORENS AND FELIX RODRIGUEZ SET A NEW DISTANCE RECORD IN THE PYRENEES.

Cousins Horacio Llorens and Felix Rodriguez Fernandez have just landed from a week long bivy mission in Spain.

On Saturday, June 27th, after spending a full day on the ground due to strong winds, they launched from Alanos and flew 227 km to set a new Pyrenees distance record.

In their words:

“Our goal was simply to enjoy the beautiful Pyrenees, and fly as a team. During the first three days we flew 180 km to the west, where the crest of the Pyrenees ends.

On the fourth day, we were forced to take the day off due to strong wind. The big surprise came on day five when, with decent conditions (nothing special), we were able to fly 227 km for a new distance record in the Pyrenees… we flew back to the east following the predominant wind flow and in a single day we surpassed the full route of the first three days. It was UNREAL!!!!

After that incredible flight, conditions deteriorated. So we decided to stop for now and put our energy into our next vol-bivouac mission. Stay tuned to find out where and when this will be!”

Horacio was flying his Zeolite and Felix his Z-Alps. Both of them flew with the Ozium 2.

For flight track Click HERE

Congrats guys for such a great adventure and a new record for the family!

Cheers from the all the Ozone team.

THE X-ALPS 2019 HAS COME TO AN END

The world’s toughest adventure race has come to an end.

From the 9000m of vertical ascent athletes completed in Switzerland, to the long-distance flights across the main spine of the Alps, the 2019 edition was, once again, a level up. 

Maxime Pinot (France-2nd), Manuel Nübel (Germany-5th) and Gaspard Petiot (France-7th) made it to the raft in Monaco on the Ozone Zeolite. Impressively, Chrigel Maurer took the overall win again. 

Congrats to all the athletes that participated in this amazing race. 

For more on the X-Alps click here

Photos Courtesy of Red Bull X-Alps

X-ALPS: 2019

The 9th edition of the Red Bull X-Alps is once again the world’s toughest adventure race. 

Starting in Salzburg, the course will cross the borders of 6 countries via 13 Turnpoints before arriving at the finish line in Monaco.

This year our pilots will be flying the new Zeolite in the race.  Legendary adventurer and Ozone team pilot, Antoine Girard, says: 

“This is the ideal sail for vol-biv, without compromise! Easy, agile, powerful, fast and especially ultralight. The takeoff and landings have never been easier. It is a real Swiss army knife for vol-biv. It’s a pleasure to carry, and a pleasure to fly. The performance and overall ease of use makes it very difficult to give back after having tested it!”

Gavin McClurg, Gaspard Petiot, Nick Neynans, Cody Mittanck, Rodolphe Akl, Thomas Juel Christiensen, Manuel Nübel, Dominika Kasieczko, and Maxime Pinot, are all competing under the ZEOLITE in this year’s race. 

Follow the pilots at https://www.redbullxalps.com/

Stay tuned for more.

DEBUT DE LA SAISON EN ANGLETERRE

Pendant que l’équipe PWC se préparait au Brésil, Wayne SEELEY et ses amis s’attaquaient aux premiers vols XC en Angleterre.

Wayne raconte :
« La saison a finalement démarré en Angleterre. Le 24 mars, la mùétéo prévoyait un plaf à 1500 m et un bon vent de nord ouest. Plusieurs d’entre nous sont partis sous leur Zeno de Selsley
common dans le district de Cotswolds ; Tom COLE et Ollie CLOTHIER ont parcouru plus de 100 km et Graham STEEL et moi-même avons réussi notre vol déclaré de 155 km en nous posant au bout de 5 heures après un parcours de 163 km. Un beau début de saison !!! »

Pour le vol de Wayne, cliquez ici

Félicitations, les gars, pour ce beau début et salutations de toute l’équipe Ozone !

LA CHAINE SANS FIN…

Sans assistance. Montagnes vierges. Montagnes intactes. Après avoir traversé les Rockies canadiennes dans leur largeur l:ors de son vol bivouac de 1000 km en 2017,
Benjamin JORDAN vient de franchir une nouvelle étape dans sa passion pour ses montagnes .
L’été dernier, Benjamin a été le premier à oser effectuer un vol bivouac de quelque 1200 km sur toute la longueur des Rockies en direction de la Colombie Britannique. Rejoignez-nous pour goûter à cette formidable aventure.

Suivez l’histoire via l’Instagram d’Ozone et Facebook

Pour plus d’info sur cette aventure, voyez The Endless Chain website

EPIC UK WEEKEND.

Spring has brought some fine conditions to the UK. Our friend, Wayne Seeley, shares the details of an epic weekend in his homeland:

“Saturday the 19th May dawned with clear skies and light winds forecast, the team at XCLENT decided to attempt a 105km declared triangle. launching from our tow site at 11am we were soon climbing and heading off to tp1, the first 20k went well with good cumulus but then we had to cross 40km of blue sky, this went quite well and as we neared tp2 we again reached cumulus and had plentiful strong climbs up to 6000ft all along the Cotswold edge back to our goal, 4 of us made it around the course , Wayne Seeley (Zeno) Graham steel (Zeno) Guy Anderson (Enzo3) and Richard Osbourne (Zeno) with the first two closing the triangle in 5hrs. The following day gave similar conditions with more breeze but a few of us managed to get around a 85km triangle thanks to the almighty into wind performance of the Zenos”

For flight tracks: Wayne’s, Graham’s and Richard’s

Cheers and congrats from all the OZONE team.

CODY MITTANCK ET LA Z-ALPS AU NEVADA

Cody MITTANCK, pilote Ozone, vient de nous faire parvenir son récit de son dernier vol au Nevada, sous sa Z-Alps et son Ozium 2

Cody raconte:
 » Nevadastan. Ce nom pourrait convenir pour décrire un désert sec et désolé, dépourvu de routes et de réseau téléphonique, avec des bourgades minières survivant à peine et habitées par de rares âmes s’exprimant dans une langue inconnue. Eh bien ça n’est pas tout à fait ça !. Les locaux parlent bien un anglais incompréhensible et j’ai trouvé, au milieu d’un lac asséché, un réseau 4G meilleur que celui de ma maison à Salt Lake City. De toutes façons, pour moi, c’est une aventure à laquelle je peux accéder sans avoir à montrer dans un avion.
C’était l’heure du vol libre dans le désert ; mon vario doublant son échelle pour atteindre un taux de 14m/s ; avec des départs de montées à 1000 m au dessous du plafond, des entrées dans les nuages, des averses de neige et des changements de cap à 90 ° pour éviter les orages. Je n’avais jamais entendu dire qu’un urinoir pouvait geler, mais cela peut apparemment arriver. Mes doigts étaient gelés. Je dois cependant dire que même par ces conditions, je me sentais incroyablement bien sous ma X-Alps. Elle na même jamais fermé le bout d’aile mais m’a toujours procuré le même retour d’info qu’une deux lignes.
Je vole sous Enzo depuis quatre ans, tant en compétition qu’en cross car je pense qu’il est important de conserver son niveau de pilotage sous son aile de compète. Il va sans dire que c’est un travail ardu de voler sous Enzo pendant des longs cross ; mais j’ai peur qu’en volant sous la X-Alps, je perde la concentration indispensable pour voler sous Enzo… Mais pour être honnête, je ne me suis jamais autant amusé en conditions de printemps que sous ma X-Alps dans le Nevada  »

   

1600 KM DE VOL BIVOUAC POUR ANTOINE GIGARD

Antoine GIRARD et Martin BEAUJOUAN-BERGER ont terminé leur fantastique périple en Amérique Latine. Leur aventure de 1600 km a pris des tours inattendus à travers les Andes.

Les mots d’Antoine :
 » L’objectif initial était d’accomplir 2700 km de vol bivouac dont 1700 km d’exploration.
Nous avons finalement franchi 1600 km dont 700 totalement inédits. Nous avons essayé de marcher-voler durant les 900 autres km, mais il n’a pas été possible de le faire en vol bivouac pur… Nous avons dû recourir aux bus. C’est le jeu de l’exploration. Nous ne savons pas toujours sur quoi nous allons tomber. Dans le sud, une aérologie extrêmement stable due à la végétation luxuriante nous a handicapés. Il était pratiquement impossible de marcher. Nous avons par exemple mis trois jours pour avancer de 50 km. Au nord, nous nous sommes heurtés à une brise côtière trop puissante entre l’Océan et l’Altiplano… mais nous nous sommes débrouillés pour monter à pied pour volere au dessus xde volcans comme le Ubinas -5672m- près d’Arequipa, au Pérou.
d’un autre côté, nous avons volé extrêmement bien dans toute la partie centrale de la Cordillère ! Aucun parapente ne s’y était jamais aventuré en raison de l’absence de civilisation. La plus grosse difficulté a été de trouver de l’eau. Nous devions voler avec 10 litres de réserve d’eau chacun, plus 10 jours de ravitaillement.

Toujours est-il que nous sommes fiers d’avoir ouvert une route de 600 km au coeur des Andes.  »

Salutations et félicitations de toute l’équipe OZONE !

Raul Penso survole “El Pico Bolivar”, plus haut sommet vénézuélien.

Paul PENSO, pilote Ozone, a réussi à survoler le plus haut sommet du Vénézuéla. : El Pico Bolivar.

Paul est né dans une petite ville du Vénézuéla , au pied de la chaîne des Andes. Il a toujours rêvé d’atteindre le sommet du Pico Bolivar, et il a enfin réussi à réaliser ce rêve après plus de vingt années de vols au dessus de sa magnifique ville de Merida.

Ses commentaires :
 » Il m’a fallu presque deux heures pour atteindre le sommet après avoir décollé de Loma de Los Angeles.Le vol n’a pas été facile au début car les thermiques étaient très faibles. Après atteint le niveau de  » El Paramo  » , j’ai pu crever l’inversion pour trouver des thermiques puissants qui m’ont permis d’atteindre le sommet ensoleillé de El Pico Bolivar. De là, j’ai sauté sur la face sud où j’ai trouvé les vents météo des plaines qui m’ont aidé à atteindre l’altitude QNH de 5143m, pour un vol confortable au dessus des sommets du Vénézuéla.
Cela faisait vingt ans que j’attendais cette opportunité… La seule chose que j’ai pu hurler en l’air était : INCROYABLE
Comme ma Merida et mon Vénézuela sont magnifiques .  »
Raul est le premier pilote à avoir réussi le survol du plus haut sommet du pays (4978m).
Il volait sous son Enzo 3.

Félicitations et salutations de toute l’équipe Ozone !